Le Défenseur des droits va former des officiers instructeurs de la gendarmerie nationale

Le 18 juin 2019, le Défenseur des droits et l’Inspection générale de la Gendarmerie nationale (IGGN) organisent une session pilote de formation à l’attention des officiers de la gendarmerie exerçant dans l’ensemble des écoles de formation de la Gendarmerie nationale.

Cette session de formation s’inscrit dans le cadre d’une nouvelle collaboration, en cours de développement, entre le Défenseur des droits et l’Inspection générale de la Gendarmerie nationale (IGGN). Elle porte sur la prévention des discriminations et la sécurisation des pratiques professionnelles au regard des règles déontologiques et juridiques, inhérentes au statut militaire et à l’exercice des fonctions de gendarme, comme le précise le Code de la sécurité intérieure.

Elle poursuit quatre objectifs pédagogiques :

o   distinguer et gérer les situations de discrimination et de harcèlement dans le cadre professionnel ;

o   appréhender la responsabilité juridique des personnels de commandement et de l’administration en matière de discrimination et de harcèlement ;

o   appréhender les problématiques et les enjeux de la déontologie à partir de situations concrètes

o   comprendre la compétence et l’intervention du Défenseur des droits s’agissant du respect des règles de déontologie de la gendarmerie nationale.

o   appréhender les missions du Défenseur des droits, ainsi que ses modalités d’intervention ;

Cette formation, qui se déroule en présence du chef adjoint de l’IGGN, le général Thierry Thomas, concerne des officiers instructeurs et capitaines des divisions de formation de la gendarmerie ainsi que des personnels de la division du recueil et de l'analyse des signalements de l'IGGN. 

A terme, l’objectif pour le Défenseur des droits est de donner les moyens aux instructeurs de la Gendarmerie nationale de mettre en place cette formation au sein de leurs écoles, à destination des élèves gendarmes.