AntiDiscriminations.fr - 5 000 appels, 1 500 tchats et 3 500 saisines : retour sur 4 mois d’activité

Lancé le 12 février dernier, le service de signalement et d’accompagnement des victimes de discriminations du Défenseur des droits, dresse un point d’étape après 4 mois d’activité croissante.

Doté d’un numéro de téléphone à 4 chiffres (39 28), d’un tchat, et d’un accès sourds ou malentendants, AntiDiscriminations.fr est destiné aux personnes victimes ou témoins de discriminations, quel qu’en soit le motif et le domaine.

L’identification des discriminations peut être difficile à établir par les victimes. Aussi, face à des expériences de discriminations répétées, la majorité des victimes n’engagent pas de recours.

Au bout de la ligne du 39.28, ou par tchat, les juristes du Défenseur des droits, spécialement formés à la discrimination, effectuent un premier niveau de prise en charge auprès des victimes : écoute, réponse aux questions, première qualification juridique de leur situation, explication des démarches possibles et orientation. Face à ces situations, après 4 mois d’existence, c’est un bilan très positif pour AntiDiscriminations.fr qui confirme son utilité pour permettre aux victimes de faire valoir leurs droits.

Ainsi, depuis son ouverture, AntiDiscriminations.fr enregistre :

  • 5 000 appels au 39.28, d’une durée moyenne de 15 minutes
  • 1 500 tchats, d’une durée de conversation moyenne de 30 minutes
  • Plus de 3 500 dossiers en cours d’instruction au Défenseur des droits

Les trois principaux domaines de discriminations observés depuis le 12 février sont l’emploi privé (43%), la fonction publique (13%) et le service public (10%).

Concernant les critères de discriminations, le Défenseur des droits observe que l’origine reste le principal critère (20%) comme il l’a souvent rappelé, suivi du handicap (10%) et de l’état de santé (5%).

Enfin, le Défenseur des droits constate que 73% des appels au 39.28 aboutissent à une saisine de l’institution - soit 3 500 saisines, représentant en 4 mois 70% d’une année d’activité en matière de lutte contre les discriminations[1]. Ainsi, AntiDiscriminations.fr se présente comme une porte d’entrée mieux identifiable pour les victimes ou témoins afin d’agir en matière de lutte contre les discriminations.

 

[1] En 2020, dans le cadre de sa mission de lutte contre les discriminations et promotion de l’égalité, le Défenseur des droits a reçu 5 196 réclamations, Rapport annuel d’activité 2020