Le Défenseur des droits a été saisi des circonstances dans lesquelles est décédé Adama Traoré

Le Défenseur des droits a été saisi des circonstances dans lesquelles est décédé, le 19 juillet, Adama Traoré, à Beaumont-sur-Oise.

Dès ce jour, il lance une instruction conformément aux prérogatives qui lui sont dévolues au titre de sa mission de surveillance du respect, par les policiers et les gendarmes, des règles de déontologie professionnelle qui régissent leurs activités.

D’ores et déjà, le Défenseur des droits souhaite insister sur le fait qu’un seul objectif doit prévaloir, partagé par toutes les personnes impliquées : la recherche de la vérité.

Atteindre cet objectif requiert impérativement qu’un climat de sérénité prenne le dessus sur toutes les tensions et les violences. C’est pourquoi, il lance un appel solennel au calme.