Ouest-France

Elle voulait régulariser la situation de ses enfants. Le Défenseur des droits l'a aidée. 7
De nationalité étrangère, le consulat de France refusait de transcrire les actes de naissance des enfants de Neha. Elle a saisi le Défenseur des droits et témoigne.
Lire la suite /