Chef(fe) de pôle Protection sociale et solidarité - date limite 6 mars 2020

Le Défenseur des droits est une autorité administrative indépendante créée en 2011 et inscrite dans la Constitution, chargée de défendre les droits et libertés individuelles dans le cadre de cinq domaines de compétences déterminés par la loi :

-    la défense des droits et libertés dans le cadre des relations avec les services publics,

-    la défense et la promotion de l’intérêt supérieur et des droits de l’enfant,

-    la lutte contre les discriminations directes et indirectes et la promotion de l’égalité,

-    le respect de la déontologie par les professionnels de la sécurité (police, gendarmerie, services privés de sécurité),

-    l’orientation et la protection des lanceurs d’alerte.

La direction « Protection des droits-affaires publiques », dirigée par un magistrat de l’ordre administratif est organisée en quatre pôles : « Fonction publique », « Services publics » « Protection sociale et solidarité » et « Droits fondamentaux des étrangers ».  La direction veille au respect des droits et des libertés, y compris en matière de lutte contre les discriminations.

Le pôle Protection sociale et solidarité (P2S) instruit toutes les réclamations qui touchent aux domaines de la protection sociale (prestations et cotisations des assurances maladie, maternité, accident du travail, invalidité, vieillesse, chômage, prestations familiales, …) et de la solidarité (« minimas sociaux », aides sociales, …) sauf pour les fonctionnaires et les agents publics. Le pôle P2S veille au respect des droits et des libertés, y compris en matière de lutte contre les discriminations, de respect des droits de l’enfant par tous les organismes investis d'une mission de service public, dans leurs actions impactant le domaine de la protection sociale et de la solidarité.

  • Famille professionnelle dominante du poste : Affaires juridiques / Droit de la sécurité sociale / Management
  • Description du poste :

Placé(e) sous l’autorité de la directrice, à laquelle il (elle) rend régulièrement compte,                     le (la) chef(fe) de pôle est chargé(e) de :

  • Missions techniques :
  • Superviser et contrôler l’activité de son pôle, garantir le traitement des réclamations qui sont attribuées au pôle, et contribuer, dans le cadre des objectifs de la direction, aux orientations stratégiques de l’institution tant par la voie amiable que contentieuse ;
  • Identifier les dossiers justifiant une attention particulière pour conseiller le Défenseur des droits sur les suites à donner ;
  • Elaborer des avis et des propositions de réforme dans le cadre des travaux parlementaires et notamment lors du projet de loi de finance sur la sécurité sociale, en proposant des recommandations à caractère général ;
  • Apporter son concours aux travaux conduits par les autres directions de l’institution ;
  • Apporter un appui technique et juridique notamment au réseau territorial, et intervenir en tant que formateur sur les problématiques du pôle ;
  • Représenter l’institution en assurant des relations régulières avec tous les partenaires institutionnels (ministères, organismes de sécurité sociale, collectivités territoriales, …) et notamment les correspondants du Défenseur des droits et tous les organismes ayant passé convention avec l’institution
  • Missions managériales :
  • Encadrer et animer une équipe d’une dizaine d’agents, essentiellement des juristes, deux assistantes et un stagiaire ;
  • Assurer la mise en œuvre des indicateurs de performance individuels et collectifs et leur suivi ;
  • Participer au recrutement des personnels placés sous son autorité ;
  • Spécificités du poste :

Gestion des priorités et de l’urgence.

  • Profil souhaité :
  • Expertise juridique en droit de la protection sociale et capacité à appréhender le droit de la discrimination :
  • Bonnes connaissances des procédures administratives et contentieuses (CRA, TGI…) ;
  • Capacité d’initiative et de pilotage, réactivité, sens des responsabilités et des priorités ;
  • Aptitude à la négociation et à la gestion de situations complexes ;
  • Capacité à proposer, formaliser et suivre des actions et orientations ;
  • Capacité à animer une équipe ;
  • Aptitude à la communication interne et externe ;
  • Formation et expérience nécessaires :
  • Juriste diplômé (Master II) et/ou expérience professionnelle confirmée en relation avec les problématiques de protection sociale ;
  • Connaissance de l’histoire, de l’organisation et du fonctionnement de la protection sociale française et des normes internationales européennes applicables ;
  • Connaissance du fonctionnement de l’administration, y compris décentralisée ;
  • Exercice de responsabilités d’encadrement intermédiaire ;
  • Aptitudes managériales confirmées à l’animation d’équipe et à la gestion des ressources humaines.
  • Conditions daccès

Emploi ouvert :

  • aux membres des professions juridiques et judiciaires, notamment aux magistrats et avocats ;
  • aux fonctionnaires de catégorie A+ ou A confirmé des trois fonctions publiques par voie de détachement sur un contrat de trois ans renouvelable (conditions statutaires du corps d’origine garanties) ;
  • aux agents contractuels non titulaires de droit public et/ou de droit privé, et notamment aux cadres de la sécurité sociale (CPAM, MSA, CNAV, CNRACL, CNAVPL…) (CDD de trois ans renouvelable)

Rémunération fixée selon la grille du cadre de gestion du Défenseur des droits

  • Lieu de travail : 3 place de Fontenoy – 75007 PARIS
  • Poste à pourvoir le : 1er avril 2020
  • Date limite de dépôt des candidatures : 6 mars 2020

Personne à contacter pour tous renseignements :

Christine JOUHANNAUD, directrice DPAP – christine.jouhannaud@defenseurdesdroits.fr

Tél : 01 53 29 61 72

  • Le dossier de candidature comporte les documents suivants :

CV

Lettre de motivation

Le dernier diplôme obtenu

Les 3 derniers comptes rendus d’entretien professionnel, le cas échéant.

Ces documents doivent être adressés aux deux adresses électroniques suivantes :

 

Référence à mentionner dans le message : « RECRUT /Chef(fe) de pôle P2S »