directeur(trice) DPDAP date limite 12 juin 2020

  • Contexte professionnel

Le Défenseur des droits est une autorité administrative indépendante créée en 2011 et inscrite dans la Constitution, chargée de défendre les droits et libertés individuelles dans le cadre de cinq domaines de compétences déterminés par la loi :

  • la défense des droits et libertés dans le cadre des relations avec les services publics,
  • la défense et la promotion de l’intérêt supérieur et des droits de l’enfant,
  • la lutte contre les discriminations directes et indirectes et la promotion de l’égalité,
  • le respect de la déontologie par les professionnels de la sécurité (police, gendarmerie, services privés de sécurité),
  • l’orientation et la protection des lanceurs d’alerte.

La direction « Protection des droits – affaires publiques », dirigée par un magistrat de l’ordre administratif, est organisée en quatre pôles : Fonction publique, Services publics, Protection sociale et solidarités et Droits fondamentaux des étrangers. Sont également rattachés à cette direction, en transversalité avec les autres directions, les dossiers des lanceurs d’alerte.

La direction, qui comprend près de 50 agents (chefs de pôle, juristes, assistants) reçoit, analyse, expertise puis propose un traitement adapté des réclamations qui lui sont attribuées et des propositions de réforme entrant dans son champ de compétences.

 

Famille professionnelle : MANAGEMENT

Description du poste

Placé(e) sous l'autorité hiérarchique du Secrétaire général auxquels il (elle) rend régulièrement compte, le/la directeur/directrice exerce des responsabilités techniques et managériales :

 

  • Contribue à l’élaboration des orientations stratégiques de l'Institution et définit les objectifs de chacun des pôles en concertation avec les chefs de pôles, placés sous son autorité, pour mettre en œuvre ces orientations ; A ce titre, il/elle est le (la) garant(e) de la cohérence de la stratégie et des actions de sa direction avec celle de l'Institution :
  • pilote l'activité de sa direction (nature des affaires enregistrées, traitées, ou en instance) en veillant à ce que les solutions les plus appropriées au traitement des dossiers (amiable/contentieux) s’inscrivent dans les orientations de l’institution ; A ce titre, Il/elle identifie les dossiers justifiant une attention particulière et conseille le Secrétaire général et/ou le Défenseur des droits sur les suites à donner ;  il/elle veille à la mutualisation des compétences et la mobilisation de l’expertise juridique en articulant entre eux les métiers et les modes d’intervention du Défenseur dans les domaines d’activité de sa direction ;
  • supervise la contribution des agents de sa direction aux activités engagées par les autres directions ou celles conduites à l’initiative du Défenseur des droits ou de ses adjoint(e)s.
  • représente  l’institution dans le cadre des relations avec les partenaires institutionnels (ministères, organismes de sécurités sociale, collectivités territoriales..) et notamment les correspondants du Défenseur des droits avec lesquels ont été signés des conventions de partenariat ;
  • contribue, en étroite liaison avec le Secrétaire général, à la définition et à la mise en œuvre des orientations organisationnelle et managériale de l’institution en matière, notamment, de gestion des ressources humaines, de gestion budgétaire et de communication ;

 

  • Profil souhaité :
  1. Expertise juridique notamment end droit public ;
  2. Très bonne connaissance du fonctionnement des administrations (centrales et services déconcentrés) ainsi que des autorités territoriales ;
  3. Capacité à produire des réflexions stratégiques, des solutions innovantes ;
  4. Aptitude à la négociation et à la gestion de situations complexes ;
  5. Réactivité et capacité d’initiative et d’adaptation au changement ; Sens des responsabilités ;
  • Aptitudes managériales confirmées à l'animation d'équipe pluridisciplinaire et à la gestion des ressources humaines.

 

  • Conditions daccès

 

Emploi ouvert :

Aux fonctionnaires de catégorie A+ par voie de détachement sur un contrat de 3 ans renouvelable ;

 

Ce poste conviendrait à un magistrat de l’ordre administratif, disposant de 15 ans d’expérience professionnelle acquise en juridiction et/ou en administration, et ayant déjà occupé un poste de direction ;

 

Lieu de travail : 3 place de Fontenoy – 75007 PARIS

 

Poste à pourvoir le : 1er septembre 2020

 

  • Date limite de dépôt des candidatures : 12 juin 2020

 

Personne à contacter pour tous renseignements :

 

  • Christine JOUHANNAUD, directrice DPAP

christine.jouhannaud@defenseurdesdroits.fr  ou  Tél : 01 53 29 61 72

 

Le dossier de candidature comporte les documents suivants :

  • CV
  • Lettre de motivation
  • Le dernier diplôme obtenu
  • Les 3 derniers comptes rendus d’entretien professionnel, le cas échéant.
  • Toute candidature incomplète ou hors délai ne sera pas prise en compte.

 

Ces documents doivent être adressés à Marie-Bénédicte TOURNOIS, cheffe du pôle Ressources humaines et dialogue social à l’adresse électronique suivante : recrutement@defenseurdesdroits.fr