Devenir délégué·e du Défenseur des droits

Plus de 500 délégués et déléguées du Défenseur des droits accueillent le public sur l'ensemble du territoire national, en métropole et outre-mer. Les permanences se tiennent majoritairement dans des structures de proximité (maisons de justice et du droit, locaux municipaux…) et dans les établissements pénitentiaires auprès de détenus. Au total, elles/ils vous reçoivent dans 800 points d'accueil.

Ce sont des bénévoles. Elles/ils perçoivent chaque mois une indemnité forfaitaire représentative de frais.

Missions

Leurs missions consistent à écouter, informer, réorienter vers une structure adaptée, régler à l’amiable ou réorienter vers le siège du Défenseur des droits ou vers une structure adaptée les différends relatifs

  • aux droits des usagers des services publics,
  • à la protection de l’intérêt supérieur et des droits de l’enfant,
  • à une discrimination.

Dans l’exercice de leur mission, elles/ils peuvent également réaliser des actions de sensibilisation ou de promotion de l’égalité et de l’accès aux droits.

Engagements

Les délégués et déléguées s’engagent à :

  • tenir 2 demi-journées hebdomadaires de permanence d’accueil du public, ou 1 demi-journée si elles/ils ont une activité professionnelle (temps auquel il convient d’ajouter la durée nécessaire à l’analyse et le traitement des réclamations) ;
  • enregistrer informatiquement les réclamations et demandes d’information ;
  • participer régulièrement (4 ou 5 fois par an) à des rencontres collégiales de travail avec les délégués de la région afin d’échanger sur leurs pratiques et de mutualiser les expériences.

Qui peut devenir délégué ?

Pour cela, il faut :

  • posséder des qualités humaines, telles que le sens et le goût du contact et une bonne capacité d’écoute, tout en étant capable de prendre de la distance par rapport aux situations présentées par les réclamants ;
  • disposer d’une bonne capacité d’analyse et de synthèse ;
  • être capable de rédiger des courriers et d’utiliser les outils informatiques courants (traitement de texte, messagerie, navigation sur internet).

Afin de prévenir les conflits d’intérêt, des règles d'incompatibilité ont été fixées à l'égard de certaines fonctions comme les mandats politiques ou l'exercice de fonctions juridictionnelles.

 


En ce moment, le Défenseur des droits recherche des délégués dans les départements suivants :

  • 02 - Aisne (Vervins)
  • 14 - Calvados
  • 16 - Charente (Angoulême et Cognac)
  • 21 - Côte d'Or (Dijon, Chenove - référent discrimination)
  • 24 - Dordogne (Bergerac)
  • 25 - Doubs (Pays de Maiche, Plateau du Russey, Val de Morteau)
  • 28 – Eure-et-Loir (Châteaudun) - référent pénitentiaire
  • 29 - Finistère (Châteaulin)
  • 32 – Gers (Lombez et Condom)
  • 33 – Gironde (Bassin d'Arcachon)
  • 35 - Ille-et-Vilaine (Rennes, Redon, maison d'arrêt de Saint-Malo)
  • 36 – Indre
  • 38 - Isère (Villefontaine, Crémieu)
  • 43 - Haute-Loire  
  • 44 – Loire-Atlantique (Châteaubriant, Ancenis, compétences Défense des droits de l’enfant particulièrement recherchées)
  • 45 - Loiret
  • 49 – Maine-et-Loire (Saumur, Segré, Lion d’Angers)
  • 52 - Haute-Marne (Saint-Dizier, Chaumont, Bologne et Langres)
  • 54 -  Meurthe et Moselle (Nancy et Pont à Mousson)
  • 57 - Moselle (Metz et alentours, Château-Salins)
  • 60 – Oise (Creil, Beauvais)
  • 64 - Pyrénées-Atlantique (Orthez, Oloron-Sainte-Marie, Pays Basque)
  • 66 - Pyrénées orientales (Prades)
  • 67 - Bas-Rhin  (Strasbourg, Référent pénitentiaire pour Oermingen)
  • 69 - Rhône (Tarare)
  • 72 – Sarthe (Le Mans, La Ferté Bernard, compétences en lutte contre les discriminations particulièrement recherchées)
  • 74 - Haute-Savoie : recherche plusieurs délégués pour Annecy, Cluses, Bonneville (référent pénitentiaire), La Roche-sur-Foron et Saint-Julien-en-Genevois
  • 78 – Yvelines (Rambouillet, Poissy, Sartrouville, Trappes, Versailles)
  • 79 – Deux-Sèvres (recherche 2 délégués sur Niort/Melle et sur Parthenay/Bressuire/Thouars)
  • 80 - Somme (Abbeville)
  • 90 - Territoire de Belfort
  • 91 – Essonne
  • 92 - Hauts-de-Seine (Gennevilliers, Malakoff)
  • 93 – Seine-Saint-Denis (Bondy )
  • 94 – Val de Marne
  • 95 – Val d’Oise
  • 971 - Guadeloupe
  • 976 - Mayotte
  • 988 - Nouvelle-Calédonie
  •  

Si vous habitez dans ces départements et à proximité de ces lieux de permanences du Défenseur des droits, nous vous remercions d’adresser votre candidature.

Où m’adresser ?

Ces missions vous intéressent ? Adressez votre candidature et un CV :

Par courrier :

Défenseur des droits
Direction du réseau territorial
TSA 90716
7534 Paris Cedex 07

Par voie électronique :

candidature-delegue@defenseurdesdroits.fr